Une terrasse comme miroir aux endives et à la cosmologie

Exposition A new spirit in lasagnas, vol.3
NewJerseyy
Hüningerstrasse 18,
CH-4056 Basel,
du 1 mai au 30 mai 2009

Plus d’infos

Liens

L’exposition sur le site de NewJerseyy

Texte de l’exposition

A New Spirit in Lasagnas est une exposition en trois volets (DARSE, Genève; CIRCUIT, Lausanne et NEW JERSEYY, Bâle) de très jeunes artistes venant de toute la Suisse, vivant et travaillant entre Genève et Lausanne. Certains sont autodidactes, d’autres sont encore à l’école ou fraîchement diplômés, pour la plupart du département de peinture/dessin de la HEAD à Genève, où j’enseigne sous l’égide de Peter Roesch et Caroline Bachman depuis quelques années.

Effet de génération: contrairement à leurs aînés immédiats, la plupart de ces artistes ne s’inscrivent pas dans une filiation liée à l’histoire de l’abstraction qui, depuis près de vingt ans – de Neuchâtel à Paris, de Genève à New York, via Lausanne – a régit la réception de l’art romand, tant en suisse qu’à l’étranger. Bien que je sois personnellement très attaché à ce fonctionnement familial («mais qui tient le magasin ?»), je me dit que finalement, ce modèle à peut-être vécu, peut-être tout simplement parce que nous avons affaire ici à une génération d’artistes suisses véritablement internationaux, aux origines péruvienne, syrienne, japonaise, américaine, espagnole, colombienne, etc.

Le titre de l’exposition est censé rappeler une célèbre exposition de peintures figuratives qui a eu lieu à la Royal Academy à Londres en 1981, et est le slogan d’une devanture de restaurant italien vu à Nagoya le 11 Septembre 2001. L’affiche de l’exposition a été réalisée par Kim Seob Boninsegni, un artiste et commissaire d’exposition qui fut le premier à exposer nombreux des artistes ici présents. (Fabrice Stroun)

 

Et les indiens marchent dans l’estran

Exposition à Duplex
9 rue des Amis
Genève
du 21 août au 11 septembre 2010

Plus d’infos

Liens

Le site de Duplex Walden
– Photographies de Carl June

Texte de l’exposition

L’estran, la frontière mouvante entre les étendues terrestres et marines, où sont rejetés puis charriés des entités des deux mondes, est une nécropole aussi bien qu’un vivier, un écosystème complexe dévoilant alternativement ce qui est propre à l’émergé et à l’immergé. Les imaginaires marins et terrestres s’y mêlent sans cesse et agissent comme des ascendants distincts qui éclairent ou influencent successivement le même lieu.

Pour leur exposition à */Duplex/*, Vivian Kasel et Baptiste Gaillard présentent des travaux dans lesquels ils affirment leurs singularités respectives, tout en jouant d’un mouvement des eaux (et d’un flux) qu’ils croient révélateur de points communs et de fragiles terrains de rencontres, sans que ne s’opère de réduction thématique.

Événement

avec
Julien Maret (lecture)
Benjamin Hardwig (violon)
Michel Spahr (guitare)

le 3 septembre 2010

Ramshackle

Exposition au U37 Raum für Kunst
Kurfürstenstraße 37
Berlin
du 8 juin au 21 juillet 2012

 

(Photographies de Markus Keibel)

Babel tourniquet

Exposition dans la galerie TMproject
2, rue des Vieux-Grenadiers
1205 Genève
du 22 février au 13 avril 2013

Plus d’infos

 

Liens

Communiqué de presse de l’exposition
L’exposition sur le site de la galerie TMproject

(Les photographies sont de Cyril Kerr)

Dans l’exposition Fusion beyond matters

L’exposition sur le site de la galerie Nicolas Krupp, à Bâle

(photographie : Serge Hasenböhler)

Marais Otto Dix

Les Urbaines 2011
2-3-4.12.2011
Espace Démart
Lausanne

Plus d’infos

 

Liens

Les archives des Urbaines
Le site des Urbaines actuelles
Photographies de Nelly Rodriguez (dont le site est ICI)
Une vidéo de l’exposition (par Laurence Rohrbach)