credo poétique de charles reznikoff

« (…) Reznikoff se plaisait à s’appuyer sur l’exemple de la poésie chinoise du onzième siècle pour dire que « la poésie doit être très précise sur l’objet et réticente sur l’émotion ». La générosité de ce regard couplée à la modestie caractérisant la démarche d’une poésie du trouvé nous ramène au plus près d’autrui ».

Fiona McMahon, Le récitatifs chez Charles Reznikoff, une chronique de l’intime, in : L’Ours Blanc, volume 2, Genève: Héros-Limite, 2014, pp. 22-25